Vous êtes ici : Le Grenier des Insoumis > Pensée et Action > D'Hostel : Attitude : À Han Ryner, réprobateur de tous les dogmes


Attitude
À Han Ryner, réprobateur de tous les dogmes

Mon droit à penser autrement qu’autrui ne peut être que l’égal du droit à penser autrement que moi.

Toute autre attitude est despotisme.

L’œuvre sacrée des révolutions à travers les siècles fut la destruction du despotisme. Car l’homme ne saurait être la propriété d’aucun maître, d’aucun parti, d’aucuns pays.

Chaque individu est une expérience particulière de la nature, où ni les contenances chimiques, ni les aptitudes intellectuelles ne sont identiques à celles d’un autre individu ; où donc ni la manière de voir, ni la façon de vivre n’aspire à la conformité.

L’absurde est de régler chacun selon des lois communes. Le parfait serait que chacun se donnât assez de sagesse pour suppléer à tous les codes. La réforme du monde est là.

Hors l’arène de la soumission chère aux politiciens, on peut proposer que la somme des angles de dissidence des esprits divergents est toujours acquisition spirituelle, et s’inscrit sur le tableau des valeurs par plus multiplié par plus (+ X +), alors que la somme des points de rencontre du concept collectif est égale à 1 (X = 1 – X).

De ce qui précède, on peut induire que les différences nobles qui existent entre les individus forment, par excellence, le trésor humain de la collectivité.

Les éleveurs voient ce qui distingue leurs élèves. Pourquoi les hommes ne percevraient-ils point ce qui les diversifie entre eux ?

Telle discrimination permet de mettre en évidence les aptitudes de chacun. Chaque aptitude a son emploi au sein de la communion des êtres et ne saurait être remplacée par une autre : The right man in the right place.

Au royaume de Libre-Raison, nul n’a blanc-seing de commander, nul n’a contrainte d’obéir. Simplement ceux qui portent les flambeaux &Ecute;CLAIRENT pour que les autres VOIENT.

Banville D'Hostel
Pensée et Action n°6, 20 février 1946 (Lettre adressée à la Rédaction)

N.d.l.R – Nous recevons de notre ami Banville d’Hostel, fondateur de la Fédération Internationale des Arts, des Lettres et des Sciences, ces quelques lignes publiées dans un journal et qu’il nous joint à une longue lettre, toute pleine de sympathie et d’encouragement pour Pensée et Action. « Défendre la liberté d’examen, c’est toujours défendre la cause de l’esprit… »

Cette Attitude précise la position de Banville d’Hostel à l’endroit de l’intolérance. Notre ami termine sa lettre en disant : « Pour l’instant, les intellectuels de France sont privés de papier pour se faire entendre. Attends la permission d’en acheter pour vous adresser « ESOPE » comme jadis. »
(Précision du Grenier des Insoumis : Hem Day est l'auteur de cette note)


Vous êtes ici : Le Grenier des Insoumis > Pensée et Action > D'Hostel : Attitude : À Han Ryner, réprobateur de tous les dogmes